Comment remplir une cigarette électronique en e-liquide ?

Cigarette électronique

Le vapotage est devenu une solution plus écologique et plus saine pour fumer. Cette merveille technologique offre la possibilité de se libérer totalement de l’emprise de la nicotine. La cigarette électronique s’est ainsi révélée comme une thérapie douce contre l’addiction. Cela est possible, grâce à la composition variable des e-liquides utilisés. Et selon le modèle de cigarette électronique, il existe différents moyens pour remplir le réservoir. Ainsi, pour éviter le désagrément comme le dry drift ou encore une fuite, il faut connaître les méthodes de remplissage.

De quoi est constituée une cigarette électronique ?

Savoir remplir le réservoir d’une cigarette électronique revient d’abord à connaître le nom des composants de la technologie. Celle-ci comprend deux parties : la batterie et le clearomiseur. La batterie va fournir le courant électrique actionnant la résistance chauffante. Le clearomiseur contient le réservoir, la résistance, et le drip tip. Ce dernier élément agit comme couvercle du réservoir et lieu d’aspiration de la vapeur produite dans la résistance.

Ainsi, pour remplir le tank des cigarettes électroniques, il faut l’ouvrir. Ceci revient souvent à enlever d’abord le drip tip. Et via des ouvertures observables sur le réservoir, vous pouvez insérer votre e-liquide. Cependant, il faut savoir que selon le modèle, il existe des procédés différents de remplir le réservoir. Il faut distinguer quatre sortes de méthodes : remplir par le haut, remplir par le bas, remplissage par valve, les subtilités des pods.

Lorsque la résistance ou le coton viennent juste d’être remplacés, il faut procéder à une sorte de lubrification préalable. Le coton doit lui aussi être imbibé d’e-liquide, sinon il brûle. Et un coton brûlé est irrécupérable. Il altère grandement la qualité du vapotage, et entraîne souvent des aigreurs et irritations à la gorge.

Remplir sa cigarette électronique par le haut ou par le bas ?

Les marques de cigarettes électroniques essaient d’apporter une touche d’originalité dans leurs produits en imaginant un système d’ouverture différent. Quelques fois, le drip tip a des propriétés pivotantes. Cela permet de faire coulisser le couvercle du clearomiseur. Dans d’autres cas, il faut le dévisser et enlever la sécurité anti-ouverture involontaire.

De nombreuses cigarettes électroniques s’ouvrent par le haut. Les marques Stardust, Kangertz et E-smart par exemple sont de ce genre. Pour procéder au remplissage, procédez comme suit : fermez la bague d’airflow, ouvrez le drip tip, insérez le liquide et refermez le couvercle et retournez le réservoir et rouvrir la bague d’airflow.

Mais parmi les enseignes les plus prisées des vapoteurs, nombreuses fabriquent des réservoirs qui se remplissent par le bas. Ces types de cigarette sont des marques : CES, S/ET, s/k2 La démarche est simple. Commencez par renverser votre e-cigarette, puis dévissez sa base en effectuant une rotation ou un glissement selon les occurrences et remplissez le réservoir sur la paroi et évitez de verser le produit dans la cheminée centrale, refermez le tout.

Faites attention à ne pas inonder la cheminée centrale. Cela pourrait créer des courts-circuits, car la résistance se trouve juste au bout de ce conduit. Lors du remplissage, vérifiez bien les limites maximales du réservoir. Si aucune marque n’y est inscrite, laissez quand même un peu d’espace libre pour éviter des fuites lors de la fermeture du réservoir. Tâchez de procéder à un renouvellement de votre réserve en e-liquide, avant que le volume restant descende au-dessous des 10 %. En effet, cette quantité est nécessaire pour garder le coton lubrifié. En cas de négligence, votre coton va brûler et il devient complètement inutilisable.

Des modes particuliers de remplissage des tanks

Pour faciliter le remplissage, les fabricants ont créé l’usage de valve. Sur le réservoir, il existe un orifice central. Pour éviter des problèmes électriques, la technique consiste à utiliser des résistances particulières. Elles sont plates et rondes. Pour remplir le réservoir, il suffit d’appuyer sur le sas d’ouverture. Celle-ci se déverrouille, grâce à un mécanisme à ressort. Il ne reste plus alors qu’à verser le liquide de vapotage.

Les pods présentent également des spécificités de remplissage du réservoir. En effet, l’accès au réservoir est effectué via des trous très fins. Il faut donc vous munir d’un flacon d’e-liquide avec un embout fin. Cette sorte de cigarette électronique est assez répandue, mais souvent, elles exigent des types particuliers d’e-liquides. Ceux riches en Glycérine végétale ont tendance à être visqueux et difficiles à verser.

Comment choisir son e-liquide ?

Le vapoteur utilise des sortes différentes d’e-liquide. Cette substance chimique contient généralement du Propylène Glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG). Le PG est à l’origine des sensations de picotement dans la gorge. Il est fluide. La VG permet de générer de la vapeur. Elle est visqueuse.

Utilisez un e-liquide avec PG supérieur à 60 % pour les petits trous de remplissage. Si vous utilisez un e-liquide riche en VG dans ce cas, alors la faible capillarité de la substance va rendre difficile le remplissage du réservoir.

Quelles sont les différentes parties d’une cigarette électronique ?
Acheter des e-liquides et e-cigarettes aux meilleurs prix